1 – Les édulcorants artificiels 

Les édulcorants artificiels tels que l’aspartame et le sucralose incitent le corps à stocker la graisse et augmentent le risque de diabète. Si vous souhaitez garder la forme, il serait préférable de jeter ces petites boîtes colorées à la poubelle.
Cela vaut également pour n’importe quelle nourriture ou boisson contenant ce type d’édulcorants, comme le soda light. En plus d’aggraver la sensibilité à l’insuline et de favoriser la prise de poids, les édulcorants artificiels causent aussi d’autres problèmes de santé plus sérieux, comme les crises cardiaques, les AVC, et la maladie d’Alzheimer
En perturbant la microflore intestinale, ils favorisent l’obésité et les maladies. Plus précisément, ils altèrent les voies métaboliques liées à la fonction métabolique. De plus, ils provoquent la dysbiose intestinale et l’intolérance au glucose chez les personnes en bonne santé.

2 – Les emballages alimentaires et les bouteilles en plastique

Jeter vos emballages alimentaires et vos bouteilles en plastique est une étape fondamentale pour réduire votre exposition aux perturbateurs endocriniens tels que le bisphénol A (BPA), le bisphénol S (BPS), et les phtalates.
Le système endocrinien, dans son ensemble, contribue à la régulation de l’humeur, la croissance et le développement, la fonction tissulaire, le métabolisme, ainsi que la fonction sexuelle et les processus de reproduction. Les perturbateurs endocriniens causent un grand nombre d’effets indésirables, dont :

  • Problèmes de santé génésique
  • Hypertension : Le bisphénol A contenu dans les canettes et les bouteilles en plastique peut augmenter la pression artérielle en quelques heures seulement après ingestion
  • Baisse du QI chez les enfants
  • Hyperactivité, agressivité et troubles d’apprentissage
  • Cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde

La chaleur, l’usure et les accrocs de plusieurs objets de nettoyage peuvent augmenter le nombre de produits chimiques présents dans les emballages et les bouteilles en plastique, les conserver n’est donc pas une bonne idée.

De plus, il s’est avéré que même les plastiques sans BPA peuvent contenir d’autres perturbateurs endocriniens, tout aussi mauvais que le BPA.
Vous feriez donc mieux d’éviter tout type d’emballage en plastique et de les remplacer par des bouteilles et contenants en verre.

3 – Ustensiles antiadhésifs 

Débarrassez-vous aussi de vos poêles et casseroles antiadhésives et remplacez-les par des ustensiles de cuisine en céramique ou en verre. Le revêtement antiadhésif est constitué d’acide perfluorooctanoïque (APFO), produit chimique qualifié de substance cancérigène « probable ». 

L’APFO est un produit chimique complexe et dépend du fluorure pour ses propriétés anti-adhérentes. Le problème est que chaque fois que vous chauffez une poêle ou une casserole, le fluorure se vaporise dans l’air et peut nuire à vous et votre entourage.

4 – Désodorisants 

Les désodorisants d’intérieur contiennent souvent du 2,5-dichlorophénol, responsable de la puberté précoce et d’autres problèmes de santé, notamment le cancer. De plus, les phtalates sont généralement présents dans ces désodorisants.
Si votre maison empeste, mieux vaut chercher la source du problème, plutôt que de le masquer avec des sprays chimiques.

Ouvrir vos fenêtres et vos portes régulièrement peut aider à faire disparaître la mauvaise odeur et améliorer également la qualité générale de l’air de votre maison ou de votre bureau. Si vous voulez que ce soit parfumé, optez pour des huiles essentielles de bonne qualité, qui peuvent en plus veiller à votre santé et à votre bien-être.

5 – Savons et liquides vaisselle antibactériens 

Désinfecter votre corps peut en réalité faire plus de mal que de bien à long terme. En plus de développer des bactéries résistantes aux antibiotiques, les composés antibactériens tels que le triclosan ont des effets néfastes sur la santé, en particulier chez les jeunes enfants.

Par exemple, une recherche a montré que le triclosan peut altérer la régulation des hormones et interférer dans le développement fœtal chez les femmes enceintes.

De l’eau chaude et un savon doux sont suffisants pour bien éliminer les microbes pathogènes.

Le triclosan est également présent dans plusieurs autres produits de la vie de tous les jours, dont les planches à découper, les jouets, les crèmes contre l’acné, et certains dentifrices. 
Un désinfectant multi-usages très efficace pour le plan de travail, les planches à découper et la salle de bain – tous les endroits où les germes aiment se développer : le vinaigre. Placez simplement le liquide dans un flacon pulvérisateur et vaporisez ensuite la surface.

Comments

comments

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE