Cassandra De Pecol est une Américaine de 27 ans qui fait le tour du monde, tout en inondant Instagram de clichés de ses aventures. Au rythme où elle va, elle sera bientôt la femme la plus rapide à avoir visité les 196 pays du monde.

© Instagram / Expedition_196

(© Expedition 196, via Instagram)

Cassandra De Pecol fait partie de ces personnes énervantes qui ont décidé de faire ce dont on rêve tous, lorsqu’on est au bureau derrière son ordinateur, ou qu’on checke Instagram avant de se coucher (ce qui est d’ailleurs très mauvais pour la santé).

C’est justement sur Instagram que la jeune femme partage les photos qu’elle prend de sublimes paysages et de monuments historiques du monde entier. Cassandra De Pecol est partie en juillet 2015, à l’âge de 26 ans, en tant qu’ambassadrice de l’Institut international de la paix par le tourisme (IIPT).

Son voyage est baptisé “Expedition 196” (en référence aux 193 États souverains, ainsi que la Palestine, Taïwan et le Kosovo). Aujourd’hui, la jeune femme a visité 181 pays. Il ne lui en reste donc plus que 15 à explorer dans le mois à venir, pour respecter son objectif de tour du monde en 15 mois. Si elle arrive à respecter son timing, elle sera alors la première femme à tenter l’aventure en si peu de temps et figurera dans le Guinness des records.

https://www.instagram.com/p/BLgelRGDOfV/
Son voyage a coûté près de 200 000 dollars (soit environ 217 000 euros), aux frais de généreux sponsors qu’elle a mis un an à trouver. Astuce : la globe-trotteuse utilise aussi son compte Instagram pour faire de la publicité, en échange de la prise en charge des frais de son voyage. Mais son objectif principal reste la lutte contre les préjugés :

“Je suis une Américaine de 26 ans, voyageant seule, qui visite des pays islamiques et qui parle aux hommes inconnus. Je n’ai eu aucun problème jusqu’ici. Je veux montrer aux gens que tous les Afghans ne sont pas des terroristes et que tous les Sud-Américains ne sont pas des narcotrafiquants.”

Cassandra De Pecol ne va nulle part sans son appareil photo et sa carte d’exploratrice des temps modernes. Elle a également pour objectif de réaliser un documentaire qui raconterait son aventure.

#fbf to Angkor Wat

A photo posted by ᶜᴬˢˢᴬᴺᴰᴿᴬ ᴰᴱ ᴾᴱᶜᴼᴸ (@expedition_196) on

https://www.instagram.com/p/BE9eD_dhd8l/

https://www.instagram.com/p/BCKrQB-Bd4G/

https://www.instagram.com/p/-Y_fBlhd43/

https://www.instagram.com/p/BGo8vMWBd09/

 

Comments

comments

Sourcekonbini
PARTAGER
Article précédentle riz en plastique se répand en Asie
Article suivantTrump n’a pas envie de rencontrer Hollande