Et oui voilà une journée à l’Assemblée nationale, et bien entendu les bancs sont vides, quasi personne. Pourtant on entend s’enorgueillir la macronie triomphante, paraît-il depuis que la nouvelle façon de faire la politique a gagné les élections les méthodes auraient changé, plus d’absentéisme, plus d’escroquerie, plus d’emplois familiaux, plus d’incompétence, plus de tout ce qui faisait que l’antiparlementarisme devait à juste titre être exprimé.

En réalité il n’en est rien, le remède ou plutôt le poison plus contagieux et dangereux que le mal. Au moins l’ancienne génération avait certains codes de bienséance que ne possède même pas celle que l’on voit se désagréger devant nos yeux ébahis.

Voyez cette photo prise ce jour dans l’hémicycle, combien sont-ils ? Voyez par vous-même, ils sont effectivement très peu, et il ne s’agit pas d’un montage que nos détracteurs raffolent. Pourtant nous sommes un après-midi normal en milieu de semaine, pas en pleine vacances au mois d’août non le jeudi 5 avril. Et le comble est qu’on est en plein débat sur la prochaine loi sur le pouvoir d’achat, une question qui intéresse les Français mais moins que les parlementaires.

Cette image est plus forte que tous les mots de cet article, j’attends effectivement que l’on me prouve le contraire, je vous attends amis gauchistes et journalistes même si souvent c’est la même chose.

Comments

comments

Sourcelagauchematuer
PARTAGER