Ces chercheurs mexicains et américains le disent depuis 2017, le recul des espèces vertébrées est massif sur notre planète. on parle alors d’anéantissement biologique

Environ 30 % des espèces de vertébrés sont en déclin, et parmi eux la plupart des animaux emblématiques du continent africain

Comments

comments