Une des dernières arnaques en rapport avec le soi-disant « réchauffement climatique » implique la dépense de milliards de dollars pour épandre de minuscules matières particulaires dans l’atmosphère, sous le prétexte de réfléchir les rayons solaires dans l’espace, ce qui refroidirait la planète.

C’est Mr Vaccin qui finance largement cette opération, épaulé par son immense fortune. J’ai nommé, Bill Gates.

Le journal britannique The Guardian signale que Bill Gates, fervent partisan des programmes d’intervention mondiaux, qui affectent de larges pans de population, qu’on le veuille ou non, a dépensé des millions de dollars, issus de sa fortune personnelle, pour financer des recherches sur les programmes de géo-ingénierie.

Ces fonds sont utilisés pour étudier des choses comme le coût annuel de l’épandage de micro-particules de dioxyde de soufre, un sous-produit industriel toxique lié à de sérieux troubles respiratoires, tels que l’asthme.

On rapporte que Bill Gates et sa petite équipe, parmi lesquels on retrouve le co-fondateur de Skype Niklas Zennstrom, et le propriétaire du groupe Virgin, Sir Richard Branson, ont dépensé des sommes exorbitantes tous les ans pour pousser à pratiquer la géo-ingénierie sur Terre.

Ils affirment que, si des nations telles que les USA, ne réduisent pas leurs émissions de gaz à effet de serre de façon colossale, l’épandage de poisons dans l’atmosphère sera nécessaire pour repousser un désastre imminent.

Bien entendu, l’idée de recourir à la géo-ingénierie pour sauver la planète est du grand n’importe quoi. Ce n’est pas seulement parce que le « réchauffement climatique » est une escroquerie inventée par l’homme, mais aussi parce que, littéralement, bloquer les rayons du soleil pour la simple raison que cela renvoie la chaleur des rayons dans l’espace, n’est ni logique, ni sensé.

Néanmoins, la géo-ingénierie confère à une poignée de personnes la possibilité de contrôler la météo terrestre, et de manipuler l’environnement pour leur propre profit.

Empêcher aux rayons du soleil d’arriver sur Terre grâce à des micro-particules a un but bien plus sinistre, qui est d’empêcher les humains d’absorber les rayons ultraviolets B (UVB) du soleil, qui servent à la production de vitamine D dans le corps.

Pendant que des partisans de la géo-ingénierie font comme si l’épandage était un projet futuriste, les preuves montrent bel et bien que les chemtrails sont déjà utilisés depuis des années.

Sources : Natural News

Via : chercheursdeverites

Comments

comments

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE