Cette école a tout compris : elle place la nature au centre de l’enseignement

À Caminando, la rentrée des classes a plus de saveur que dans les écoles conventionnelles. Située en pleine nature, dans le Diois (Drôme), cette école pas comme les autres enseigne aux enfants les mathématiques, le français, mais aussi le jardinage, l’échange et la communication.

Depuis sa création en septembre 2013, l’école primaire Caminando repense totalement le processus d’apprentissage. Les contenus pédagogiques de l’Éducation Nationale y sont enseignés comme partout, mais cet établissement va plus loin. Au coeur de ses enseignements : la nature, l’écologie et le concret de l’action.

L’école primaire Caminando met la nature au coeur de l’apprentissage

Dans cette école, hors de question de passer une journée assis dans une salle de classe à ingurgiter des savoirs abstraits. Les élèves de l’unique classe multi-âge alternent entre temps académique le matin, activités plus pratiques en début d’après-midi (fabrication de pain ou jardinage), avant de reprendre une activité intellectuelle en fin d’après-midi.

Cette année, 19 élèves ont fait leur rentrée à Caminando, le maximum que puisse accueillir l’établissement. « Nous avons une liste d’attente d’au moins 80 personnes », souligne fièrement Muriel Fifils, directrice et fondatrice de l’école.

Les élèves alternent entre activités intellectuelles et pratiques

« PAR EXEMPLE, EN MATHÉMTIQUES, ON VA APPLIQUER EN PESANT DES LÉGUMES »

Muriel Fifils et son assistante enseignent ensemble les programmes officiels du CP au CM2. Si le programme est le même, la méthode d’enseignement est totalement différente. Elle s’attache à donner du sens à l’apprentissage en le rendant plus concret.

Caminando amène aussi les élèves à s’interroger sur des questions plus philosophiques, chose qui n’existe pas dans les écoles primaires conventionnelles. Amour, colère, les élèves abordent les sentiments et réfléchissent au sens de la vie.

Les élèves ont aussi des moments d’échanges philosophiques sur le sens de la vie

Les enfants y sont particulièrement responsabilisés. Tous, quelque soit leur âge, participent activement à la vie de l’école. Repas, vaisselle, ménage, ils font tout et en redemandent. « Ils arrivent en courant le matin. Certains demandent parfois à dormir sur place. Nous l’avons fait une fois pour le départ des CM2 au collège, l’année dernière », raconte la directrice.

Dans cette école, la nature est au centre de l’apprentissage. Le jardinage fait également partie de l’enseignement. Deux fois par semaine, Jean-Louis Peytoureau, formateur en agroécologie, se rend à Caminando pour y enseigner les techniques de la permaculture. Mais ce n’est pas tout, observations des insectes, des oiseaux, exploration des berges de la rivière, les élèves apprennent à vivre en harmonie avec la nature et à la respecter.

Les élèves participent aux tâches ménagères de l’école, ce qui permet de les responsabiliser

La petite école de Caminando devrait devenir un modèle pour l’éducation nationale. Car n’oublions jamais que protéger l’environnement passe avant tout par l’éducation des plus petits. Si l’éducation vous intéresse, arpentez les écoles du monde entier en passant des classes surpeuplées d’Asie aux bateaux scolaires brésiliens.

Source

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE