En faisant ses courses dans un Géant Casino de Montceau les Mines (Saône et Loire), une femme s’est aperçue que plusieurs produits étaient facturés plus cher que ce qui était indiqué en rayon. Elle en a parlé à ses « collègues » Gilets Jaunes qui ont décidé de retourner au supermarché le 3 Janvier avec une « scanette » pour vérifier les prix…

Ils ont révélé d’importants écarts de prix entre les montants affichés dans les rayons et les prix pratiqués en caisse: 81% des produits étaient surfacturés en caisse. Seuls 5% des prix affichés étaient corrects!!

Les écarts de prix constatés s’élèvent de 2 centimes à 6 Euros!!
La direction du magasin, paniquée, a prétendu qu’il s’agissait d’ »erreurs humaines et informatiques ».
La DGCCRF (répression des fraudes) est trop débordée pour intervenir (Ben voyons!!).

Une demi-heure après la publication de cette information, un centre Leclerc voisin a supprimé toutes les « scannettes » à disposition des consommateurs…
Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes disent avoir souvent constaté cette pratique de « surfacturation » qui, si elle est avérée, constitue une pure escroquerie…

Comments

comments

PARTAGER