Peu après l’annonce par la Corée du Nord du démantèlement de son site d’essais nucléaires, Donald Trump a fait savoir ce 24 mai que le sommet prévu avec son homologue nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin prochain à Singapour n’aurait pas lieu.

Alors que la Corée du Nord avait annoncé plus tôt dans la journée le démantèlement de son site d’essais nucléaires de Punggye-ri, le président américain Donald Trump a fait savoir ce 24 mai que sa rencontre prévue avec le chef d’Etat nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin prochain à Singapour n’aurait pas lieu.

Dans une lettre publiée sur le compte Twitter de la Maison Blanche, Donald Trump qualifie cette «opportunité manquée» de «moment triste de l’histoire». Il a également dénoncé «la colère« et «l’hostilité» de Pyongyang.

Peu après l’annonce par la Corée du Nord du démantèlement de son site d’essais nucléaires, Donald Trump a fait savoir ce 24 mai que le sommet prévu avec son homologue nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin prochain à Singapour n’aurait pas lieu.

Alors que la Corée du Nord avait annoncé plus tôt dans la journée le démantèlement de son site d’essais nucléaires de Punggye-ri, le président américain Donald Trump a fait savoir ce 24 mai que sa rencontre prévue avec le chef d’Etat nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin prochain à Singapour n’aurait pas lieu.

Dans une lettre publiée sur le compte Twitter de la Maison Blanche, Donald Trump qualifie cette «opportunité manquée» de «moment triste de l’histoire». Il a également dénoncé «la colère« et «l’hostilité» de Pyongyang.

Via : RT

Comments

comments

PARTAGER