En 1988, Hulda Clark, médecin Américaine, a fait une importante découverte qui a jeté une nouvelle lumière dans le développement de la médecine. Dans sa vie, Hulda Clark a guéri le cancer et d’autres maladies de plus de 20 000 patients.

La lutte contre les parasites est au coeur de sa thérapie. Cette médecin affirme que la cause de nombreuses maladies mortelles vient des parasites. Elle a trouvé de nombreuses façons de se débarrasser de ces micro-organismes et de guérir le cancer et d’autres maladies.

La doctoresse Clark était une physiologiste et une biophysicienne connue, et auteur de nombreux livres de médecine alternative. Elle a commencé ses études l’Université canadienne Saskatchewan, où elle a obtenu son doctorat puis elle a ensuite obtenu un diplôme supérieur dans le domaine de la biologie.

Elle a poursuit ses études à l’université McGill, puis à celle du Minnesota, où elle a étudié la biophysique et la physiologie cellulaire. En 1958, elle a obtenu son doctorat en physiologie à l’Université du Minnesota.

En 1979, la doctoresse Clark a quitté la recherche financée par le gouvernement américain et a commencé sa propre recherche.

En 1988, elle a trouvé une technologie de numérisation d’un organisme pour chercher les traces de micro-organismes pathogènes. Cette invention a été appelée le synchromètre, qui peut détecter rapidement et correctement un micro-organisme ou des substances malignes chez les humains et les animaux.

Un syncromètre fonctionne sur le principe des correspondances de fréquences. Tout ce qui se trouve dans notre organisme a sa propre fréquence (ou gamme de fréquences). Avec ces fréquences, nous pouvons découvrir la présence de parasites, de virus et de bactéries dans l’organisme.

Avec l’aide de ce dispositif, le Docteur Clark a découvert que les parasites sont la cause de nombreuses maladies dites « incurables ».

en 1993, Hulda Clark a écrit un livre intitulé La cure de tous les cancers, dans lequel elle explique le lien entre le cancer et le parasite « Fasciolopsis burki ». Ce même parasite était présent chez chaque personne qui avait un cancer. Au contraire, partout où le parasite a été neutralisé, le cancer avait disparu.

Pour le traitement de ses patients, Hulda Clark a créé une formule anti-parasites, qui contient de l’absinthe, du clou de girofle et du noyer noir. Cette formule a permis la purification de plus de 100 parasites.

La combinaison de l’absinthe, du clou de girofle et de noyer noir (ou brou de noix noire) a permis non seulement de détruire les parasites matures, mais aussi leurs larves et leurs oeufs. Avec l’aide de ce programme antiparasites, le Docteur Clarke a guéri des milliers de personnes d’un cancer et d’autres maladies mortelles.

Elle a poursuivi son travail de recherches et a rapidement trouvé une nouvelle méthode pour soigner, le « Zapper », un dispositif électronique qui détruit les parasites, les virus et les bactéries en utilisant des micro-courants.

Avant Hulda Clark, de nombreux médecins savaient que les micro-organismes ne supportent pas l’électricité avec des fréquences différentes des leurs. Ceci vaut non seulement pour les parasites, mais également tous les types de bactéries, de virus, champignons et cellules pathogènes.

Ceci a été prouvé et démontré dans de nombreuses expériences, au cours desquelles les médecins ont neutralisé les bactéries et des virus en utilisant une gamme de fréquences. Alors que ces fréquences tuent les micro-organismes pathogènes, elles ne sont pas nocives pour la santé des personnes.

Cette orientation en médecine est appelée la biorésonance, et est largement reconnue dans la médecine conventionnelle de certains pays comme par exemple la Russie.

Regardez l’interview de la doctoresse Clark ainsi que le témoignage d’un de ses patients : 

Source : sante-nutrition.org

 

Comments

comments

Sourcesante-nutrition
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE