Pendant que d’autres voudraient tout simplement interdire toutes manifestations… Vive la liberté

L’acte XVIII aura laissé des traces, beaucoup de dégradations après le passage de groupes de casseurs assez violents. L’avenue des Champs Élysées se relève doucement après ces heures de chaos, et les scènes de violences ont marqué les esprits.
Les forces de l’ordre n’auraient pas été à la hauteur, pour certains c’est à cause d’un manque de personnel du fait de la sanctuarisation du quartier de l’Élysée et de Matignon, pour d’autres c’est parce que les forces de l’ordre ont limité l’usage des LBD 40 (ou alors en utilisant des balles moins véloces)

Le premier ministre et le président se réunissent ce lundi 18 pour faire le point du weekend et discuter des mesures a adopter pour les prochains samedis.

Certains donc voudraient tout simplement interdire toutes manifestations

Ou comme Frédéric Péchenard, vice-président Les Républicains de la région Île-de-France et ancien directeur général de la police nationale :

Mais le président s’était pourtant exprimé contre cette idée :

En tout cas, avec les images de dégradations qui tournent en boucle dans les médias, toutes nouvelle loi liberticide sera bien plus facile à passer désormais…

Comments

comments