Cette année, Macron a voulu donner dans l’originalité en faisant place à la musique éléctro à l’Élysée. Vous pouvez voir la soirée en intégralité par ici. Les spectacteurs ont l’air de s’ennuyer comme des rats morts. Un concert de Casimir aurait plus remué les foules.

Y a pas à dire, les macroniens savent faire la fête:


« des paroles vraiment « adorables », fraîches et primesautières : « Ce soir, brûlons cette maison, brûlons-la complètement » (L’Élysée ?), « Les femmes et la beuh », « Ne t’assieds pas, salope, s’il te plaît » (le monsieur qui chante est poli, mais plutôt sur la fin, c’est mieux que rien), « Danse, enc… de ta mère, danse », « Je suis avec six mannequins », « T’es vénère parce que je me suis fait sucer la b… et lécher les c… »  »

Vive la cul-ture française!

Comments

comments

PARTAGER