Les réseaux de télévision russes éduquent les gens sur les Rothschild et la menace de leur pouvoir excessif global. Le président russe, Vladimir Poutine, «prépare» son peuple à résister au Nouvel Ordre Mondial alors que le pays s’attend à se séparer du système bancaire mondial.

L’émission de télévision vise à éduquer les citoyens sur l’histoire du FMI contrôlé par Rothschild et décrit pourquoi le globalisme est une menace pour la nation.
C’est un contraste flagrant avec l’Occident où les médias traditionnels répandent constamment la propagande dans la gorge du public.

Pas étonnant que les médias occidentaux soient tellement désireux de diaboliser la Russie…

Rapports de Zero Hedge : Poutine prépare son peuple à se séparer du système bancaire international et à recommencer avec une plate-forme nationaliste, soutenue par des milliers de tonnes d’or et des alliances croissantes avec l’Europe, la Chine et les pays du , le Moyen-Orient et plusieurs puissances émergentes.

Une tentative majeure pour ramener la Russie sous le talon pourrait entraîner le plus grand schisme que le système mondial de finance ait jamais vu.

Selon Russia Insider, la Russie a développé et mis en place une solution de rechange si elle était exclue des systèmes bancaires internationaux, selon un rapport récent.

En ce qui concerne les sanctions occidentales, la plus grande vulnérabilité de la Russie est dans son secteur bancaire qui, pour le meilleur ou pour le pire, est lié avec la banque internationale.

Si la Russie souhaite maintenir le statu quo, il n’y a rien à faire à propos de cette dépendance. Mais peu de temps après l’annonce des sanctions en 2014, Moscou s’est mis à préparer le pire scénario : être coupé du SWIFT (Society for Worlwide Interbank Financial Telecommunications).

En termes simples, le SWIFT permet des transferts financiers internationaux rapides et prétendument sécurisés. Dans cinquante ans, lorsque vous serez en mesure d’utiliser votre carte bancaire Bank of America sur la Lune (pour un montant modique de 2 000 roubles lunaires), cela résultera de SWIFT ou d’un système similaire à celui-ci.

Il existe deux questions concernant le retrait de SWIFT pour la Russie : 1. Est-il probable que cela se produise ? Et 2. La Russie est-elle préparée pour cela ?

…Si la Russie coupe ses liens du SWIFT, ce serait un désastre.

Selon Nowotny, avec un tel mouvement «la situation deviendrait problématique car ça pourrait peut-être miner la confiance dans ce système», a déclaré le gouverneur de la banque centrale d’Autriche aux journalistes… Bien sûr, cela n’a pas empêché l’Europe et Washington de menacer un retrait du SWIFT.

Source : Neon Nettle

 

Comments

comments

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE