Si vous passez ne serait-ce qu’un tout petit peu de temps sur les réseaux sociaux, le phénomène n’a pas pu vous échapper : le « 10 years challenge » est partout. L’idée ? Poster, côte à côte, deux photos de soi à 10 ans d’intervalle. Un petit exercice futile et sans enjeu détourné avec malice et talent par des écologistes créatifs et vigilants. Explications.

En dix ans, forcément, on a tous pris un petit coup de vieux. Mais ça n’est rien en comparaison à ce que la nature a pu subir sur la même période du fait de l’inconscience humaine. Aussi, pour alerter l’opinion publique sur ces transformations dramatiques, des associations et des particuliers ont décidé de s’emparer du 10 years challenge et d’en faire un phénomène militant. Voici quelques exemples édifiants repéras par Konbini :

Greenpeace :

« Ce que la nature a mis des centaines de milliers d’années à créer, l’humain l’a détruit en moins de dix. C’est le « 10 years challenge » le plus triste que vous verrez aujourd’hui. »

https://www.instagram.com/p/BsutkXWlPNo

View this post on Instagram

#10yearchallenge

A post shared by Juhi Chawla (@iamjuhichawla) on

Détourner les usages des réseaux sociaux pour faire passer des messages essentiels et urgents ? Une belle idée qui mérite d’être saluée et relayée.

Comments

comments

PARTAGER