En pleine crise des « Gilets Jaunes », le Sénat a fait un magnifique cadeau de Noël aux grands groupes de Presse. En toute discrétion, le 27 Novembre, ils ont voté la suppression de 3 taxes qui pesaient sur les chaînes de télévision et de radio: 

  • La 1ère prélevait 20,60 euros pour tout spot diffusé à la télé dont le prix était compris entre 1 520 euros et 9 150 euros.
  • La 2ème prélevait 54 435 euros aux radios qui réalisaient plus de 10 millions d’Euros de chiffre d’affaires publicitaires par trimestre.
  • La 3ème ponctionnait 894 500 euros aux chaînes de télé qui faisaient plus de 100M€ de recettes publicitaires par trimestre.

Ces taxes rapportaient 50 millions d’Euros par an.
Ce cadeau fiscal est officiellement justifié par un souci de « simplification de la vie des entreprises »!!! Les français aussi aimeraient qu’on leur supprime des taxes pour leur « simplifier la vie »…
Une manière de remercier la press-tituée de ses « bons et loyaux services » pendant la crise des gilets jaunes?
Qui va profiter de ce cadeau? Les gros groupes de presse, possédés par de très grosses entreprises: Bouygues, Vivendi, Lagardère,…
Macron, président des riches? Mais non, c’est une illusion d’optique on vous dit…

Comments

comments

PARTAGER