Elor Azaria, le soldat franco-israélien qui avait abattu d’une balle dans la tête un palestinien blessé à Hébron après avoir mené une attaque au couteau contre des israéliens a été reconnu coupable d’homicide volontaire par un tribunal de Tel-Aviv.

Jugé coupable d’homicide volontaire par la justice israélienne, Elor Azaria ne verra pas sa peine être prononcée avant plusieurs semaines. Il risque jusqu’à 20 ans de prison, mais au moins un ministre du gouvernement de Benjamin Netanyahou, Miri Regev (ministre de la Culture) a déjà émis l’hypothèse de le gracier.

Citoyen franco-israélien âgé de 20 ans, il avait assassiné un Palestinien qui avait attaqué au couteau des soldats israéliens en Cisjordanie occupée. Alors que l’assaillant était blessé, immobile au sol, le soldat arrivée sur place après l’incident a tranquillement épaulé son fusil avant de lui tirer dans la tête.

La scène avait été filmée par des activistes de B’Tselem, qui avaient rendu la vidéo publique sur internet, causant un scandale international et divisant profondément la société israélienne.

Environ 400 membres du groupe d’extrême-droite sioniste Beitar étaient venus soutenir Elor Azaria à l’extérieur d’une base militaire dans le centre de Tel-Aviv, bloquant la circulation et chantant des slogans racistes tels que «Mohammed est mort !». Deux activistes ont été arrêtés par la police.

Viafrancais.rt
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE