in

Le tsunami des « e-dechets » – comment lutter efficacement contre ce phénomène grandissant ?

Un problème global
Selon Le Parisien , 75 % des Français ont maintenant un smartphone,
pratiquement tout le monde possède un sèche-cheveux, un appareil photo, une
télévision, etc.

Cette soif de technologie constitue un vrai défi pour de nombreux pays qui
souhaitent disposer de façon responsable de ces déchets électroniques cassés ou
tout simplement jetés pour un remplacement plus performant.
Pendant ce temps-là, la montagne de déchets électronique ne cesse de croitre
avec plus de 40 millions de tonnes annuelles de déchets électroniques selon une
étude des Nations Unies. Notre planète paie le prix d’une société de
consommation dépassée qui gaspille beaucoup trop.
En plus du simple problème du volume de déchets à gérer, ces équipements
présentent des risques environnementaux et sanitaires importants s’ils ne sont
pas correctement éliminés, en effet on trouve des substances comme le plomb,
le mercure ou le PVC dans certains de ces produits électroniques. Ces
substances toxiques peuvent engendrer de graves maladies mais aussi
contaminer le sol et les eaux autour de la décharge.

Malheureusement le problème ne cesse de s’accroitre et le poids de ces e-
déchets ne cesse d’augmenter ; la Norvège étant en tête du pays produisant le
plus d’e-déchets par habitant (28,4 kg), la France arrivant en huitième place
(22,2 kg).

Quelles solutions ?

L’urban mining semble faire ses preuves et pourrait bien être la solution pour
inverser les dommages infligés à notre planète, cette technique consiste à
extraire des matériaux bruts logés dans les déchets d’équipement électroniques
et électriques (DEEE).
Certains grands noms de la distribution de composants électriques tel que RS
Components ne perdent plus une minute pour mettre en place des solutions pour
protéger l’environnement et d’ainsi imposer l’urban mining ainsi qu’une réelle
politique de développement durable comme solutions incontournables afin de
préserver l’environnement.

Alors que pouvez-vous faire concrètement ? Il existe plusieurs solutions
faciles à envisager…
Tout d’abord pour les appareils ayant encore de la valeur, vous pouvez tout
simplement les vendre sur des sites bien connus comme Fnac, Darty ou même
Leboncoin, idéal pour vous faire un peu d’argent de poche tout en contribuant à
la sauvegarde de l’environnement.
La seconde solution est de recycler vos chargeurs, vieux ordinateurs,
télécommandes dans l’un des 25 000 points de collecte en France (déchetteries,
supermarchés, magasins d’électroménager, Emmaüs etc…) Une fois déposés
par vos soins, ces appareils seront recyclés par des centres de traitement.
En recyclant, vous aidez à préserver l’environnement en évitant la
contamination des sols et vous offrez une nouvelle vie à votre appareil, en effet
selon le magazine 20minutes « entre 70 % et 90 % des matériaux qui les
composent peuvent être réutilisés pour la fabrication de nouveaux appareils, à
condition qu’ils soient bien collectés par une filière de recyclage. »
En résumé, il est maintenant temps pour les entreprises et les particuliers d’être
plus responsable et d’adopter un mode de consommation plus engagé et plus
proactif sur le plan environnemental.

Poutine affirme que la Russie possède des armes laser dignes d’un film de science-fiction

[VIDEO] Une instagrameuse détruit une statue de plus de 200 ans pour avoir plus de followers