Composée par d’ex membres de la police et sous la coupe du ministre de l’intérieur, comment voulez vous que l’impartialité soit respectée dans ce genre d’enquête ?

Après la blessure médiatisée de Jérôme Rodriguez, sans compter les quelques 2000 autres blessés, l’IGPN a été saisie à de multiples reprises. Malheureusement les résultats sont la plupart du temps décevants.

« Les responsables de l’IGPN sont nommés par la direction générale de la police, donc le ministère de l’Intérieur, et la préfecture de police. L’indépendance vis-à-vis de la hiérarchie n’existe pas ! » un policier pour Franceinfo
Cet avocat nous explique ce qu’il en est dans cette vidéo

Comments

comments

PARTAGER