L’intelligence artificielle de Google Brain, AutoML, vient de créer une intelligence artificielle plus performante et que toutes celles créées par les êtres humains jusqu’à présent. Si cet exploit est impressionnant et va permettre d’offrir de nouvelles possibilités technologiques, il soulève également d’importantes questions éthiques et suscite l’inquiétude quant au devenir de l’humanité. 
google brain intelligence artificielle
C’est au sein de Google Brain, la division Google spécialisée dans l’intelligence artificielle, que l’impensable s’est produit. En début d’année 2017, les chercheurs de Google Brain ont créé AutoML, une intelligence artificielle capable de créer d’autres programmes d’intelligence artificielle. En ce mois de décembre 2017, AutoML vient de créer une intelligence artificielle surpassant toutes celles créées par les humains jusqu’à présent.

Pour tester l’IA créée par AutoML, elle a été chargée de reconnaître des objets tels que des personnes, des voitures, des lampes, des sacs à main et autres éléments au sein d’une vidéo en temps réel. Ce système, baptisé NASNet, a été capable d’identifier les objets avec une précision de 82,7%. Jusqu’à présent, le précédent record de précision était détenu par une IA créée par les humains et s’élevait à 81,5%. Ce record établi par une machine créée par une machine marque donc le début d’une nouvelle ère.

L’intelligence artificielle de Google pourrait bien devenir hors de contrôle

Pour Google Brain, ce progrès va permettre de résoudre les problèmes qui limitent les technologies telles que la vision par ordinateur, notamment utilisée par les robots ou les smartphones récents comme le Huawei Mate 10 Pro pour la reconnaissance d’images. Cependant, pour l’humanité, NASNet pourrait aussi signer le début de la fin. Il est réellement possible que AutoML crée des systèmes si performants que l’intelligence humaine ne pourra plus suivre la cadence. Pour l’heure, NASNet se contente de simuler la vision humaine, mais le Machine Learning permet aussi d’imiter des facultés humaines comme la réflexion, l’apprentissage ou la conceptualisation.

L’intelligence artificielle pourrait alors devenir suffisamment intelligente pour manipuler les humains, par exemple en diffusant de fausses informations pour monter les gouvernements les uns contre les autres, ou pourquoi pas en nous privant d’accès à internet. Dans un monde de plus en plus dépendant de l’informatique, l’intelligence artificielle ultra-performante pourrait régner en maître. Sur le court terme, il est aussi possible que NASNet soit utilisé pour les systèmes de surveillance automatisés avant même que les régulations puissent être mises en place pour contrôler de tels systèmes.

De quoi donner du crédit à Elon Musk selon qui l’humanité n’a que 10% de chances de survivre à l’intelligence artificielle. Même le directeur de l’ingénierie de Google, Ray Kurzweil, admet que, même si l’IA devrait s’avérer bénéfique pour l’humanité, les êtres humains risquent d’endurer des épisodes difficiles sur le chemin qui mènera à l’harmonie. Selon ses dires, la technologie est une épée à double tranchant : le feu nous réchauffe, cuit notre nourriture, mais peut aussi brûler nos maisons. C’est également le cas de l’intelligence artificielle.

Comments

comments

Sourcephonandroid
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE