Des agents de la bac qui se vantent d’atteindre les 4000€ par mois, des CRS qui se félicitent de faire 500€ par weekend, tout ça pour taper sur le peuple…

Notre président tient à protéger la dernière ligne qui le protège de la rage du peuple. Pour une fois qu’il lâche un peu de tune aux petits gens, c’est uniquement pour les forces de l’ordre car il sait que sans eux il est perdu.

Il mobilise donc toutes les forces en sa possession pour contenir la rogne du peuple; pour réprimer les français qui veulent s’exprimer, pour les dégouter de sortir, pour les décourager de s’unir.

Notre célèbre bac, utilisée dans le maintient de l’ordre alors que ce n’est pas sa fonction première, et donc que cela sort de sa formation et de ses compétence, se fait plaisir au tir aux pigeonx, tirant un nombre incroyable de balles de LBD40 ainsi que de grenades lacrymogènes. Des records ont été atteints en quelques weekend tout aussi bien en nombre de projectiles tirés, mais surtout en nombre de blessés et mutilés.

Ils se vantent même de se faire 4000€ par mois pour s’amuser comme dans cette vidéo filmée à Nantes en Mars dernier lors de l’acte 16 :

 

.

 

Pour l’acte 22, c’est un CRS qui provoque Maxime Nicolle, pour lui dire que grâce au Gilets Jaunes, il se fait 500€ en plus par weekend, en insinuant aussi que Maxime n’aurait même pas cette somme en sa possession.

.

Avec la loi anti-casseurs (voir anti manifestation) les forces de l’ordre se font encore plus plaisir, tout en touchant de belles primes. Cela me rappelle une discussion avec un commandant de gendarmerie paradant avec sa nouvelle berline : « Tu vois cette voiture » dit il, « eh bien ce sont les gilets jaunes qui me l’ont payée »…

Comments

comments