Dans “Merci les Français”, Eric Brunet traque tous les gaspillages de l’argent public. Il pointe les dépenses d’Etat, des collectivités locales et autres entreprises publiques et “remercie” le contribuable si prodigue de son argent.

Quel romantisme ! Le Parisien nous apprend que pour la fête des amoureux un gros cœur rouge sur un mât de 9 mètres de hauteur, sera installé à la porte de Clignancourt dans le 18ème arrondissement de Paris.

3.800 petits carreaux peints à la main

L’œuvre qui s’appelle “Cœur de Paris”, est une déclaration d’amour à Paris, ville de l’amour et est une création de l’artiste franco-portugaise Joana Vasconcelos. Elle est composée de 3.800 petits carreaux peints à la main par des artisans portugais et en plus, le cœur tourne sur lui-même, s’allumant et s’éteignant au rythme des battements d’un cœur humain.

La Ville, la Région et l’Etat impliqués dans le financement

Quand on aime on ne compte pas ! Enfin, un petit peu quand même. Coût  de l’œuvre ? 650 000 euros dont 60% financés par la Ville, 28% par la Région et 12% par l’Etat. Et les habitants du quartier sont volontaires! Ils ont été impliqués dans le projet au sein du collectif des “nouveaux commanditaires”. pour l’occasion un bal est organisé au pied de l’œuvre. Au programme : accordéon, tango, valse, jazz… de 19h au bout de la nuit.

Comments

comments