Depuis qu’on demande plus de transparence aux politiciens, Nadine voudrait s’en prendre au secret des sources…

Étant donné qu’on lui demande d’être transparente dans son métier, elle trouve normal que la presse soit soumise aux même règles.

L’affaire de la perquisition chez Mediapart concernant la divulgation des écoutes de Benalla embarrasse une bonne partie de la classe politique.

Comments

comments

PARTAGER