C’est la criiiiiiise!!! Ça fait plus de 30 ans qu’on nous le dit. Il faut se serrer la ceinture… Enfin, ça, c’est pour nous, les gueux… Combien nous coûtent nos « chers » élus? Essayons d’évaluer la facture…

Notre président gagne près de 15 000 Euros par mois. Et il n’a aucune dépense puisque tous ses frais sont payés « par la princesse » (nous). Cuisiniers, femmes de ménage, gouvernantes, chauffeurs (voitures et jets privés), garde du corps, résidences secondaires… C’est du « all inclusive ». En 2012, René Dosière, le scrutateur du budget de l’Elysée, dénonçait le train de vie scandaleux de l’Elysée (comme les 12000 Euros de « frais de bouche » par jour).
Les innombrables frais « annexes » étant incalculables, je ne retiendrai que le salaire mensuel, 15 000 Euros.

Notre 1er ministre gagne 15 000 euros lui aussi. Les 21 autres ministres plus de 10 000 euros. (16 ministres + 5 « ministres auprès d’un ministre »)
Ce qui fait donc 225 000 Euros mensuels, uniquement pour notre « cher » gouvernement.
Il faut y ajouter les nombreux « secrétaires d’Etat », ils sont 14 à gagner 9500 Euros par mois. Ils portent donc notre facture à plus de 373 000 Euros par mois, pour 37 personnes (président, ministres et secrétaires d’Etat)Sans compter leurs collaborateurs et autres serviteurs (Selon René Dosière, un ministre coûterait en moyenne 17 millions par an!!)
Passons aux députés:
7200 euros de salaire. On peut y ajouter l’enveloppe dont ils disposent pour payer leurs collaborateurs (réels ou fictifs), soit 9600 Euros par mois et par député.
Nous avons 577 ‘chers’ députés. Qui nous coûtent donc plus de 9 Millions par mois (9.693.600 Euros pour être précis).
Ce chiffre ne tient pas compte de la prise en charge de leurs « frais ». A noter quand même que pour leurs frais de mandat, les députés et sénateurs disposent d’une « avance » versée chaque mois d’un montant de 5.900 €. J’ai exclu ce chiffre du calcul pour ne garder que les salaires.

Allons faire un tour du coté des sénateurs…
7200 Euros par mois. Ils sont 348. Soit 3 Millions 828 000 Euros par mois pour nos « chers » sénateurs. Sans compter l’enveloppe pour payer leurs collaborateurs (réels ou fictifs): 7600 Euros par mois et par sénateur. 5.150.400 Euros.

Evidemment, Je n’ai pas pu estimer le montant de leurs avantages en nature (logement de fonction, notes de frais, etc).
Tous les personnels qui entourent « ces gens » sont tous très bien rémunérés, jusqu’au ‘simple’ jardinier. Le prix de leur silence, probablement (le « petit personnel » a toujours une oreille qui traîne). Il serait difficile de chiffrer le coup total du train de vie de nos élus (et autres « nominés »). Mais je vous invite à regarder ce court extrait de reportage, pour comprendre à quel point ils se gavent tous sur notre compte:

Pour résumer, en comptant seulement les salaires des plus gros poissons, à savoir président, ministres, députés et sénateurs:
FACTURE MENSUELLE:
Président et ministres:                  373.000 €
Députés:                                  9.693.600 €
Sénateurs:                                5.150.400 €
——————————————————-
Total:                                    15.217.000 €

Près de 183 Millions par an. Pour 962 personnes… 
Et on ne parle que de leurs salaires. Imaginez le résultat si on pouvait tout comptabiliser (frais, avantages en nature), on pourrait facilement rajouter 1 zéro (peut-être même 2!!)

On pourrait aussi ajouter à notre facture: les revenus des députés Européens (12 000 Euros par mois), des commissaires Européens (25 000 Euros par mois), mais aussi des conseillers Européens, nationaux, régionaux, départementaux, municipaux (en tout, ils sont des dizaines de milliers!!).
On pourrait aussi parler de tous les autres parasites de la société. Comme les académiciens qui nous coûtent 2,6 millions d’Euros par an ou les anciens présidents de la république qui nous coûtent 6 millions d’Euros par an…
Il est impossible de faire une comptabilité exhaustive dans un simple article …

Mais un constat s’impose: tous ces pantins privilégiés de la République nous coûtent très cher, pour le peu qu’ils nous apportent (pour rester polie). Et ils nous répètent sans honte que nous devons accepter l’austérité, pendant qu’ils mènent un train de vie de monarques…

Comments

comments

PARTAGER