Les Occidentaux qui ont tout tenté en Syrie pour faire tomber Assad ont non seulement perdu la guerre, mais ils ont aussi perdu tout accès aux ressources naturelles de la Syrie: la Russie qui a joué un rôle décisif dans l’écrasement du califat de l’Etat Islamique en Syrie, à l’époque financé et entraîné par Obama dans le seul but d’éliminer Assad et de voler le potentiel énergétique de la Syrie, vient de se voir remercier par le Président Assad qui lui a attribué l’exclusivité des droits de production de pétrole et gaz.

Le secteur énergétique de la Syrie est aujourd’hui en ruines, les raffineries ont besoin d’une reconstruction complète. Des accords avaient été signés avec l’Iran en septembre dernier, mais l’Iran n’a pas les fonds nécessaires pour investir massivement dans les infrastructures de la Syrie. Les dépenses sont estimées entre 35 et 40 milliards de dollars.

L’accord signé fin janvier avec la Russie stipule les modalités de reconstruction des plates-formes et des infrastructures endommagées, le soutien au conseil énergétique et la formation d’une nouvelle génération de pétroliers syriens. Son principal aspect international est la consolidation finale et inconditionnelle des intérêts russes au Moyen-Orient.

source:https://rusreinfo.ru/fr/2018/02/syrie-droits-exclusifs-a-la-russie-petrole-gaz/

Comments

comments

PARTAGER