in

Top 10 des photos d’anciens sites olympiques abandonnés

Les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014 avaient coûté 36 milliards d’euros à la Russie, soit plus cher que tous les Jeux Olympiques d’hiver réunis depuis leur création. Rio n’a consacré « que » 10 milliards à ses Jeux. Mais les chantiers ont tout de même eu un coût humain important et il faut espérer que cet investissement soit pérenne. Car le sort réservés aux sites Olympiques est trop souvent réduit à l’abandon pur et simple des infrastructures, et trop peu de pays ont réussi la reconversion des lieux. Dans ce top pas très joyeux, un petit aperçu du gâchis de ceux qui n’ont pas réussi le défi.

10 – Piscine olympique à Athènes (JO de 2004)

10

9 – Arène de beach-volley à Pékin (JO de 2008)

9

8 – Parcours kayak et canoë à Athènes (JO de 2004)

8

7 – Tribunes pour le kayak et la canoë à Athènes (JO de 2004)

7

6 – Complexe olympique transformé en cimetière à Sarajevo (JO d’hiver de 1984)

6

5 – Tour de saut à ski à Grenoble (JO d’hiver de 1968)

5

4 – Piscine dans le village olympique de Berlin (JO de 1936)

4

3 – Tour de saut à ski à Cortina d’Ampezzo, Italie (JO d’hiver de 1956)

3

2 – Un bassin d’entraînement à Athènes (JO de 2004)

2

1 – La piste de bobsleigh à Sarajevo (JO d’hiver de 1984)

1

La majorité des sachets de thé populaires contiennent des quantités illégales de pesticides mortels.

Un SDF meurt de froid à Paris: « Il y a une défaillance de l’Etat »