Des scientifiques russes ont réussi à créer un appareil capable de diagnostiquer en un temps record une maladie cancéreuse, en prélevant une goutte de sang au bout du doigt du patient.

Les chercheurs de l’Université d’État de médecine de Samara (Russie) ont élaboré un analyseur de sang portable permettant d’établir le diagnostic préliminaire d’un patient souffrant entre autres de maladies cancéreuses, a annoncé l’Université dans un communiqué.

«D’habitude, de telles analyses sont effectuées dans des laboratoires spéciaux et prennent parfois plusieurs heures. Or, l’analyseur de fractions sanguines assemblé par notre équipe permet d’obtenir des résultats fiables en cinq minutes, sans nécessiter de compétences particulières, si bien que tout médecin peut s’en servir pour réaliser le diagnostic préliminaire de ses patients», indique le communiqué.

À en croire les chercheurs, leur appareil se compose d’un lecteur digital et de cartouches sur lesquelles on dépose du liquide biologique.

La singularité de la méthode utilisée, expliquent-ils, consiste dans le fait qu’une analyse ne nécessite pas de réactifs coûteux et d’autres matériaux spéciaux, ce qui permet de réduire d’environ 2,5 fois son coût total.

«Grâce à l’appareil, on peut diagnostiquer le myélome multiple, des leucoses, le syndrome néphrotique et beaucoup d’autres maladies. L’exactitude de détection s’élève en l’occurrence à 98%», tiennent à souligner les scientifiques.

À présent, un prototype opérationnel est soumis à des tests en laboratoire.

Comments

comments

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE