Le tribunal correctionnel de Rouen va examiner, ce jeudi 7 septembre, le dossier d’un homme de 29 ans, auteur avec 3 autres personnes, d’un vol de nourritures périmées dans une poubelle située dans l’enceinte du dépôt Métro, à Sotteville-lès-Rouen. Les faits datent du 21 décembre 2016.

Les policiers avaient interpellé les 4 hommes en possession de 15 sacs contenant des denrées invendues et périmées de quelques jours. Voire quelques semaines. À l’intérieur : des produits de la mer, des conserves, des fruits et des légumes. Des faits pour lesquels l’enseigne Métro avait porté plainte.

 

Il refuse le prélévement ADN

Placées en garde à vues, 3 des 4 personnes ont été relâchées après un rappel à la loi. La 4ème personne, un rouennais en situation de précarité, a refusé un prélèvement ADN à l’issue de sa garde à vue. Il a considéré qu’il était dans son droit en volant cette nourriture périmée. L’avocate de la défense dénonce le caractère scandaleux de cette poursuite.

Comments

comments

Sourcefrance3-regions
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE