Le président de la République « transforme volontairement et de son fait cette élection européenne en référendum pour ou contre lui », constate la présidente du Rassemblement national.

Emmanuel Macron « devra partir si effectivement il perd cette élection européenne », a déclaré Marine Le Pen jeudi 9 mai sur franceinfo.

Le président de la République « transforme donc volontairement et de son fait cette élection européenne en référendum pour ou contre lui, a expliqué la présidente du Rassemblement national. Très bien. J’accepte cela. Mais dans ces conditions, il faudra qu’il ait la hauteur, l’honnêteté et la dignité qu’a eues le général de Gaulle et il devra partir si effectivement il perd cette élection européenne ».

Comments

comments