Au micro de Jean-Jacques Bourdin le 23 janvier, l’ex-Premier ministre Manuel Valls est revenu sur la décision prise par Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël – un état de fait que «personne ne va remettre en cause» selon lui.

Invité sur le plateau de l’émission Bourdin Direct le 23 janvier, l’ancien Premier ministre Manuel Valls a déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin : «Je sais, et tout le monde sait, que Jérusalem est la capitale d’Israël et personne ne va le remettre en cause.»

L’actuel député de l’Essonne évoquait quelques instants plus tôt la réaction internationale à la décision «unilatérale» de Washington qui a reconnu le 6 décembre 2017 Jérusalem comme capitale d’Israël. Cette reconnaissance, qui a suscité de vives réactions dans le monde arabe, ne fait pourtant pas l’unanimité au sein de la communauté internationale.

Lors de sa rencontre avec Benyamin Netanyahou au palais de l’Elysée, Emmanuel Macron avait par exemple estimé que les déclarations de Donald Trump sur ce dossier étaient «dangereuses pour la paix» et que cette décision américaine ne semblait «pas servir à court terme la cause de la sécurité y compris d’Israël et des Israéliens eux-mêmes.»

Comments

comments

Sourcert
PARTAGER