Des Américains ordinaires qui s’écroulent en pleine rue, au supermarché, au volant de leur voiture… victimes d’overdose. Intoxiqués aux opioïdes par des médicaments antidouleur prescrits et vendus en toute légalité. « Envoyé spécial » diffuse le 21 février un document exceptionnel sur ce qui est devenu une véritable épidémie aux Etats-Unis.

La petite Emma* est venue au monde en état de dépendance. Sa maman prenait des antalgiques dérivés de l’opium, des médicaments antidouleur qui créent une addiction. Aux Etats-Unis, un bébé naît toutes les vingt minutes intoxiqué aux opioïdes. Retard de développement, problèmes moteurs… on ne connaît pas encore les conséquences à long terme de ce qui est déjà une épidémie. « Envoyé spécial » diffuse le 21 février un document exceptionnel sur une Amérique en pleine overdose.

Les opioïdes causent près de 200 décès par jour

Ces médicaments antidouleur extrêmement puissants et addictifs ont été développés par des laboratoires. Vendus légalement, ils sont prescrits massivement pour des douleurs chroniques comme l’arthrose ou le mal de dos. Ces molécules provoquent à travers les Etats-Unis des overdoses en série. En plein jour, en pleine rue. Comme ce couple de retraités près de Memphis, cette jeune femme sur un parking du New Jersey, ce père de famille au volant de sa voiture… Des images choquantes sur des vidéos de plus en plus nombreuses.

Ce ne sont pas les profils habituels de toxicomanes, mais des citoyens ordinaires, des parents filmés chez eux par leurs enfants. La mort sur ordonnance frappe partout, même dans les allées de supermarché. Devant sa petite fille en pleurs, une jeune femme s’est écroulée sous les caméras de surveillance, en faisant ses courses.

Aux Etats-Unis, 72 000 morts d’overdose en 2017

La plus grave crise sanitaire qu’ait connue l’Amérique lui a été inoculée par ceux qui étaient censés la soigner. Les médicaments se sont mis à tuer. Les opioïdes causent la mort de près de 200 Américains par jour. Ils ont fait 72 000 victimes en 2017. C’est plus que les armes à feu et les accidents de la route combinés. L’espérance de vie recule désormais aux Etats-Unis.

 

Comments

comments