Alors que des heurts ont eu lieux sur les Champs Élysées ce samedi après midi, un CRS s’est mis à boxer tous les street médics qui étaient à sa portée…

Les policiers se sentant acculés auraient commencé à matraquer toutes personnes proches d’eux avec leur matraques, où à mains gantées comme ce boxer qui ne fait pas de distinctions entre casseurs et steet médisc.

C’est vrai que la tension était très tendue sur la prestigieuse avenue, dont beaucoup de magasins ont été cassés et pillés, mais s’en prendre aux personnes soignantes dépasse largement les limites.

Les gendarmes avaient pourtant essayé de bloquer l’accès à l’avenue

Comments

comments