in , ,

Vladimir Poutine président des Etats-Unis ? Le sondage qui va vous surprendre

Kim Dotcom, créateur du site de piratage Megaupload, s’est à nouveau fait remarquer en proposant aux internautes de voter pour leur candidat préféré à la présidence américaine. Le résultat place Poutine devant Trump et Clinton.

Dommage qu’il faille absolument être né aux Etats-Unis pour avoir la possibilité de s’asseoir dans le Bureau Ovale. Vladimir Poutine aurait eu toutes ses chances. C’est en tout cas ce qui ressort d’un sondage Twitter original lancé par le célèbre Kim Dotcom. Ce dernier a proposé aux internautes de répondre à la question suivante : «Qui voulez-vous comme prochain président des Etats-Unis ?» Trois réponses étaient disponibles : Hillary Clinton, Donald Trump et… Vladimir Poutine.

Et à la surprise générale, le locataire du Kremlin fait la course en tête. Le 11 octobre, aux alentours de 16h, il récoltait 57% des suffrages devant Donald Trump avec 24%. Hillary Clinton fermait la marche avec 19% des votes.

1

Attention à ne pas s’emballer. 6 380 personnes avaient voté au moment de la rédaction de cet article et, plus important, l’élection présidentielle américaine de 2016 voit s’affronter les deux candidats les moins populaires depuis bien longtemps.

Le débat qui s’est tenu dans la nuit du 9 octobre entre Hillary Clinton et Donald Trump a été qualifié de «pire de l’Histoire» par de nombreux médias dont Courrier International.

Les internautes s’en donnent à cœur joie

Reste le facteur humour pour expliquer ce vote. Il suffit de jeter un œil aux différents commentaires pour s’apercevoir que certains ont pris l’initiative de Kim Dotcom à la rigolade. Si quelques twittos affirment que Bernie Sanders aurait fait un meilleur candidat que le milliardaire et l’ex-chef de la diplomatie étasunienne, d’autres préfèrent carrément une solution plus radicale. Ainsi, un utilisateur du réseau social n’a pas hésité à plébisciter Ron Jeremy pour le poste suprême. Pour rappel, il s’agit… d’une star du porno.

Voir l'image sur Twitter

Si le célèbre entrepreneur du net n’a pas confirmé pour qui il souhaitait voter, quelques indices permettent de déceler que l’homme n’est pas fan d’Hillary Clinton. Il a notamment relayé les mails internes de l’équipe de campagne de la candidate démocrate publiés par le site Wikileaks. Le tout accompagné d’une mention «politiques pourries».

3

«Hillary Clinton a signé mon acte d’extradition. J’ai signé son arrêt en politique. Peut-être», a-t-il déclaré dans un autre message.

 2

Kim Dotcom est en délicatesse avec la justice américaine pour avoir mis à la disposition des internautes des millions d’œuvres via sa plateforme de téléchargement illégale Megaupload.

Il se bat actuellement pour éviter son extradition de la Nouvelle-Zélande, où il réside, vers les Etats-Unis. Dans ce pays, il fait face à de lourdes charges portant sur des millions de dollars de dommages et intérêts. Selon la justice américaine, le préjudice à l’encontre des détenteurs des droits d’auteur concernés s’élève à plus de 500 millions de dollars.

Syrie : Une journaliste britannique révèle la gigantesque intox médiatique sur Alep

la Déclaration internationale des droits sexuels à partir de 10 ans ?