11 septembre : Une étude universitaire conclut que l’incendie n’a pas causé l’effondrement du bâtiment 7

11 septembre

Le 11 septembre 2001, à 17 h 20, le bâtiment 7 du World Trade Center s’est soudainement effondré pendant 2,5 secondes , après sa destruction complète en sept secondes, le WTC 7 n’a pas été touché par un avion. Après son effondrement, les Américains ont appris que les incendies présumés dans le bâtiment avaient provoqué une défaillance architecturale , unique et jamais vue auparavant, qui avait entraîné l’effondrement du bâtiment.

Malgré les appels en faveur de la préservation des preuves, les fonctionnaires de la ville de New York ont ​​enlevé les débris du bâtiment au cours des semaines et des mois qui ont suivi, empêchant ainsi une enquête . Sept ans plus tard, des enquêteurs fédéraux ont conclu que le bâtiment 7 était le premier bâtiment d’acier à s’être effondré à cause d’incendies …

Naturellement, les Théoriciens remettent en question l’histoire officielle depuis un certain temps et après être passés du domaine de la théorie du complot au domaine scientifique, une étude universitaire a révélé que l’histoire du feu qui a causé l’effondrement était tout simplement fausse.

Le rapport, dirigé par le Dr J. Leroy Hulsey et financé par Architects and Engineers for 9/11 Truth,Le rapport final devrait être publié avant la fin de l’année.

La vidéo de l’effondrement du bâtiment 7 le 11 septembre :

Après avoir effectué une modélisation complète et étudié d’innombrables scénarios, les auteurs de l’étude, J. Leroy Hulsey, Ph.D., PE, SE, UAF, Zhili Quan, Ph.D., ingénieur des ponts au département des transports de la Caroline du Sud et Feng Xiao, Ph. .D., Professeur associé du département de génie civil de l’Université des sciences et technologies de Nanjing, a conclu ce qui suit:

“La principale conclusion de notre étude est que l’incendie n’a pas causé l’effondrement du bâtiment 7 le 11 septembre, contrairement aux conclusions du NIST et des sociétés d’ingénierie privées qui ont étudié cet effondrement.”  Dr J. Leroy Hulsey

En effet , Comme le signalait TFTP en juillet, les événements du 11 septembre ont été relatés, les commissaires des incendies de la région de New York ayant demandé une nouvelle enquête sur les événements tragiques survenus ce jour-là. La résolution appelait à une nouvelle enquête en raison des « preuves accablantes » selon lesquelles « des explosifs  » étaient présent pour la destruction des trois bâtiments du World Trade Center.  »

Le 24 juillet 2019, les pompiers de Franklin Square et de Munson, est devenu le premier groupe de pompiers du pays à soutenir officiellement une nouvelle enquête sur 11 septembre, l’ouverture d’une nouvelle enquête a été immédiatement approuvée par les cinq commissaires.

Lire aussi :

11 septembre 2001 – L’avion du Pentagone que PERSONNE n’a vu (même pas les caméras)

Source :  The Free Thought Project

Traduction : Les Moutons Rebelles

Comments

0 comments