12 400 Israéliens testés positifs pour le coronavirus après avoir reçu le vaccin expérimental COVID-19 de Pfizer


Selon le Ministère israélien de la Santé, plus de 12 400 résidents ont été testés positifs au COVID-19 après avoir été vaccinés avec le vaccin expérimental COVID-19 de Pfizer. Il a déclaré qu’à ce stade, il est encore difficile de tirer des conclusions définitives sur l’efficacité du vaccin, pour le meilleur ou pour le pire.

Plus de 12 400 résidents israéliens ont été testés positifs au COVID-19 après avoir été vaccinés, parmi lesquels 69 personnes qui avaient déjà reçu la deuxième dose, qui a commencé à être administrée au début de la semaine dernière, a rapporté le Ministère israélien de la Santé.

Sur les 3 199 personnes qui ont subi des tests de dépistage du coronavirus entre le 22e et le 28e jour après le premier vaccin, 84 se sont révélées positives (2,6%), dont 69 personnes qui avaient déjà été vaccinées deux fois.

À ce stade, il est encore difficile de tirer des conclusions définitives sur l’efficacité du vaccin, pour le meilleur ou pour le pire.

Dans certains groupes de personnes inoculées au cours des différentes périodes post-vaccinales, le ratio des tests positifs correspond au ratio des tests positifs dans la population générale, dont l’écrasante majorité n’a pas encore été vaccinée.

Il pourrait également y avoir des problèmes liés au fait que la plupart des personnes vaccinées en premier et qui ont donc accumulé le plus de temps après la vaccination ont plus de 60 ans.

Selon Pfizer, le grand saut dans l’immunité est censé se produire entre le 15e et le 21e jour, lorsque l’efficacité du vaccin est censée passer de 52 à 89%, après quoi la deuxième dose est censée amener le pourcentage vacciné à un état de protection de 95%.

Mais ces statistiques ne peuvent pas déterminer le niveau de protection que le vaccin confère à chaque personne.

En outre, plus le nombre de personnes vaccinées sera élevé, plus il est probable que des écarts seront constatés entre les résultats de Pfizer dans ses essais cliniques et les résultats sur le terrain, non seulement en ce qui concerne le niveau d’efficacité du vaccin pour les individus, mais aussi en ce qui concerne son efficacité générale et sa capacité à fournir une « immunité collective ».

Il y a quelques jours, la femme de Louisiane qui a souffert de convulsions incontrôlables après avoir reçu le vaccin expérimental COVID-19 de Pfizer a été examinée pour des dommages cérébraux irréversibles causés par les métaux contenus dans le vaccin.

Son fils Brant Griner a déclaré que l’hôpital avait déterminé qu’elle avait une « réaction neurologique », a-t-il dit, ajoutant que les médecins pensent que l’état médical était causé par « les métaux dans le vaccin ».

Comme rapporté par GreatGameIndia plus tôt, Pfizer a payé 2,3 milliards de dollars dans le cadre du plus grand règlement de fraude aux soins de santé de l’histoire pour résoudre la responsabilité pénale et civile découlant de la promotion illégale de certains produits pharmaceutiques.

Le gouvernement américain a même versé plus de 57 millions de dollars en compensation pour les dommages et les décès liés au vaccin jusqu’en mars 2020, et plus d’un milliard de dollars au cours des cinq dernières années.

Selon le co-fondateur de BioNTech, le Dr Ugur Sahin, le vaccin COVID-19 qu’il a conçu pour Pfizer a été conçu en quelques heures seulement en une seule journée, le 25 janvier 2020. Aucun autre vaccin dans l’histoire n’a été créé et fabriqué aussi rapidement. Auparavant, le vaccin le plus rapide jamais mis au point prenait plus de quatre ans.

Même le vaccin contre le coronavirus de Moderna n’a pris que deux jours pour être conçu.

Selon le géant pharmaceutique Moderna, les piqûres expérimentales basées sur l’ARNm COVID-19 sont des systèmes d’exploitation conçus pour programmer l’ADN humain. Ces vaccins sont approuvés pour un usage d’urgence pour la première fois dans l’histoire.

source : https://greatgameindia.com

via https://cv19.fr/

 


Karine Lacombe visée par une information judiciaire pour diffamation envers Didier Raoult

[VIDEO] Incendie en cours chez le plus grand fabricant de vaccins au monde, en Inde