16 sénateurs français ont déposé une proposition de loi visant à « pénaliser l’antisionisme »

antisionisme

16 sénateurs français ont déposé sous l’égide de Stéphane Le Rudulier, sénateur LR des Bouches Du Rhône, une proposition de loi visant à « pénaliser l’antisionisme ». Elle prévoit de punir d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende « ceux qui auront contesté l’existence de l’État d’Israël », de deux ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende, « l’injure commise envers l’État d’Israël », et cinq ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende contre « ceux qui, par les mêmes moyens, auront directement provoqué la haine ou la violence à l’égard de l’État d’Israël ».

L’antisionisme serait le «faux nez de la haine des Juifs», selon le sénateur Les Républicains (LR) Stéphane Le Rudulier, dans un message posté le 31 octobre sur X (anciennement Twitter). «L’explosion de l’antisémitisme se nourrit de la haine d’Israël», assure ce sénateur des Bouches-du-Rhône qui, dans la foulée de la sanglante attaque du Hamas contre l’Etat hébreu le 7 octobre, avait appelé à dissoudre La France insoumise «et des partis ayant fait l’apologie du terrorisme et du Hamas».

Lire aussi : Russie : Israël n’a pas le droit de se défendre dans le conflit actuel car c’est un État occupant

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kévin Bossuet

Kévin Bossuet sur CNews veut organiser une journée où les Français devront porter une kippa

Medvedev

Medvedev impitoyable avec l’Union européenne, cette « prostituée vieillissante »