Vers un coup d’Etat électoral de Macron ? . En introduisant un amendement en faveur du vote anticipé et électronique, La République En Marche semble s’ouvrir la voie pour 2022.

C’est un amendement qui devrait faire débat. Il ouvre la voie au vote électronique pour la présidentielle de 2022. Il a été déposé sans bruit, ce mardi, par le gouvernement, dans le cadre du projet de loi organique sur l’élection présidentielle.