« 300 dollars le baril »: la Russie avertit de « conséquences catastrophiques » en cas d’embargo.

Le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak a averti le 7 mars sur les «conséquences catastrophiques» que provoquerait un embargo occidental sur les hydrocarbures russes. Selon lui, l’or noir pourrait ainsi atteindre les 300 dollars.

La Russie a mis en garde lundi contre des « conséquences catastrophiques » pour le marché mondial de la mise en place d’un embargo occidental sur le pétrole russe, discuté par Washington et l’Union Européenne comme mesure de riposte à l’intervention militaire russe en Ukraine.

« Il est tout à fait évident que le refus d’acheter le pétrole russe va aboutir à des conséquences catastrophiques pour le marché mondial », a déclaré le vice-Premier ministre russe, chargé de l’Énergie, Alexandre Novak. « La flambée des prix risque d’être imprévisible et d’atteindre plus de 300 dollars pour un baril, voire plus », a-t-il affirmé, cité par les agences de presse russes.

  1. le nabot prend des décisions vis à vis de la Russie totalement irresponsables et lourdes de conséquence, ce cloporte oublie que c’est nous qui allons payer les effets des ces décisions … le baril à 300 euros et l’essence à combien, ce parasite voleur qui vit au crochet des contribuables ne sera pas gêné mais nous … il serait temps que le mouton prenne conscience de ce qu’est vraiment ce larbin de la cabale qui n’est RIEN par lui même seulement un clone qui obéit … une merde … qui se fout royalement des français assez stupides pour le plébisciter …

  2. C’est nous payons les décisions totalement insensées d’une racaille planétaire aux abois …

Macron ne débattra pas avec les autres candidats avant le premier tour de la Présidentielle

Pour Kémi Séba, «l’Ukraine a été instrumentalisée depuis trop d’années par l’oligarchie occidentale»