450 extrémistes d’Idlib « Syrie » arrivent en Ukraine

par Al Mayadeen.

Près de 450 extrémistes de diverses nationalités arrivent depuis Idlib pour combattre les troupes russes, après avoir quitté la Syrie et être passés par la Turquie.

Près de 450 extrémistes sont arrivés en Ukraine depuis Idlib pour combattre les forces russes, moins de trois jours seulement après avoir quitté la Syrie, en passant par la Turquie.

Des proches des extrémistes arrivés en Ukraine ont déclaré à Sputnik que des combattants de haut rang du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham (la version rebaptisée de Jabhat Al-Nusra, c’est-à-dire Al-Qaïda) ont tenu plusieurs réunions avec des dirigeants du groupe du Parti islamique du Turkestan et des groupes Ansar Al-Tawhid et Hurras al-Din, et se sont mis d’accord pour autoriser un certain nombre de leurs combattants à entrer en Ukraine par le sol turc.

Les sources ont ajouté que la plupart de ces combattants étrangers sont des vétérans de la guerre syrienne, qu’ils ont causé des problèmes à Idlib et qu’ils ont reçu cette opportunité de combattre la Russie comme un compromis qui leur permettrait de prendre un nouveau départ avec un revenu acceptable.

Hayat Tahrir Al-Sham a également assuré à ces combattants que leurs familles seraient autorisées à les rejoindre plus tard.

Environ 300 de ces combattants sont des ressortissants syriens originaires des régions d’Idlib et d’Alep, tandis que les 150 autres sont de nationalité belge, française, chinoise, marocaine, tunisienne, tchétchène et britannique.

En ce qui concerne la compensation financière, les sources ont déclaré que les combattants originaires de Syrie recevront environ 1200 à 1500 dollars, mais ne savaient pas ce que les ressortissants étrangers allaient recevoir.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a précédemment déclaré que 16 000 mercenaires étrangers allaient combattre pour le pays.

Le président russe Vladimir Poutine avait averti le chancelier allemand Olaf Scholz, lors d’une réunion vendredi dernier, du nombre croissant de mercenaires étrangers opérant en Ukraine, y compris ceux venant d’Albanie et de Croatie, et notamment des militants et djihadistes venant du Kosovo afin de mettre à profit leur expérience des opérations militaires acquise en Syrie.

source : Al-Mayadeen

traduction Réseau International

  1. et c’est ça que l’UE veut récupérer poussés par les amerlocs de merde !!!!!
    Félicitations au sénile biden sous les ordres du minable Obama. Il va l’avoir sa guerre soit mondiale mais certainement européenne.
    Il faut que les toutous de biden à savoir pour nous macrotte, arrêtent d’appeler à un cessez le feu qu’ils ne souhaitent absolument pas. Quand on veut qu’une guerre se termine on de donne pas des armes à un des protagoniste et en l’occurrence celui qui a grâce à son mentor déclenché la guerre.
    Et bizarrement alors que la Russie a en sa possession des documents qui prouvent que les états unis ont des laboratoires biologiques en ukraine ces derniers qui sont signataires de la Convention des Nations unies sur l’interdiction des armes biologiques, refusent toute inspection internationale de leurs laboratoires biologiques militaires depuis 20 ans.
    Ceux qui se veulent les maîtres du monde veulent la guerre mondiale pour mieux assoir leur cul sur le trône du monde

  2. Voilà, les ordures Capitalistes du Group bilderberg n’ont plus besoin de leurs extrémistes pour les attentats, donc ils les envoient augmenter les meurtres et intensifier le degré de danger, ces extrémistes vont s’en donner à cœur-joie, ils tueront alliés et ennemis, et les Russes seront accusés, regardez bien le petit signe turc sur leurs costumes de guerre et regarder qui fait partie du bilderberg Group, le criminel « erdogan » ils veulent soi-disant la paix, mais ils font tout pour empirer la situation à coups sûr, comment toutes ces gens le cul dans leur fauteuil peuvent croire les informations divulguées par ces criminels capitalistes

Témoignage des Ukrainiens qui accueillent les Russes comme des libérateurs

Facebook et Instagram autoriseront les appels à la violence contre les Russes et les appels au meurtre contre Poutine