5 décembre : une nouvelle arme potentiellement létale ajoutée à l’arsenal des forces de l’ordre ?

Plusieurs sources nous indiquent que la Préfecture de police aurait réquisitionné des lanceurs d’eau portatifs appartenant aux pompiers. Problème ? Ces lances débiteraient à environ 11 bars de pression et seraient potentiellement létales à moins de 5 mètres.

Les collègues chargés d’utiliser ce matériel n’ont reçu aucune formation et s’inquiètent des conséquences juridiques pesant sur eux en cas de blessé ou de mort.

Après une année de fiasco dans le cadre des maintiens de l’ordre face aux Gilets jaunes, nos collègues n’ont pas envie de se retrouver à nouveau renvoyés devant les tribunaux correctionnels en tant que prévenus pour avoir utilisé une arme non-conforme.

Le syndicat France Police – Policiers en colère demande au préfet de police de communiquer sur ces lances et, au besoin, de démentir si ces informations sont inexactes pour rassurer nos collègues inquiets.

Source

Comments

0 comments