8000$ le litre: Une nouvelle start-up étrange récolte le sang d’enfants pour le vendre aux riches

Une société basée en Floride tente de lutter contre le processus de vieillissement en prélevant le sang d’enfants et en le transfusant à des patients âgés de 30 ans et plus, dans le cadre d’une nouvelle lubie douteuse qui déferle sur les États-Unis.

Ambrosia, fondée en 2016 par Jesse Karmazin, diplômé de la Stanford Medical School, a déjà ouvert des centres de transfusion dans cinq villes des États-Unis: Los Angeles, Tampa, Omaha, Houston et San Francisco. Leurs traitements aux allures macabres commencent à seulement 8.000 dollars pour un litre et 12.000 dollars pour deux.

Les donneurs de sang ont entre 16 et 25 ans, tandis que les patients sont âgés de plus de 30 ans. Jusqu’à présent, environ 150 patients âgés de 35 à 92 ans auraient subi les «traitements avec du plasma de jeunes» et la société affirme qu’une liste d’attente est déjà complète.

«Certains patients ont eu du sang de jeunes, d’autres du sang standard, et j’ai pu faire des statistiques à ce sujet, les résultats étaient vraiment impressionnants», a déclaré Karmazin auparavant. « c’était le genre de thérapie dont je rêvai pour moi. »

L’idée a été inspirée par un traitement expérimental appelé «parabiose», qui a été conduit sur des souris et a montré une réduction de deux protéines associées à des risques de cancer, bien que l’étude ait été à la fois peu concluante et limitée.

La société a mené un essai clinique impliquant 200 participants de juin 2016 à janvier 2018. Aucun résultat de l’étude n’a été publié sur le site Web des essais cliniques du gouvernement des États-Unis.

« Le procédé était expérimental », a déclaré David Cavalier, ancien chef des opérations d’Ambrosia, en septembre. «Nous avons vu des choses intéressantes et nous prévoyons de publier ces données. Nous voulons commencer à ouvrir des cliniques où le traitement sera disponible. ”

La société cite des avantages pour la santé des patients, tels que «une attention renouvelée, une meilleure mémoire et un meilleur sommeil, ainsi qu’une apparence et un tonus musculaires améliorés», mais n’a pas encore fourni de données à l’appui de ces affirmations. Cela ne tient pas compte non plus de l’effet placebo – les participants se contentant de se rendre à la clinique et de participer à l’étude auraient facilement pu produire un biais de confirmation positif.

En outre, la Food and Drug Administration a classé les transfusions sanguines parmi les traitements «non régulés », ce qui signifie qu’elles sont automatiquement approuvées, mais qu’elles peuvent également être appliquées comme traitements non conventionnels, sans qu’il soit nécessaire de démontrer leurs bienfaits prétendus sur la santé.

« Ils pourraient très probablement infliger des lésions corporelles », a averti la chercheuse de l’Université de Berkeley, Berkeley, à Business Insider. «c’est bien connu dans la communauté médicale et c’est aussi la raison pour laquelle nous ne faisons de transfusions fréquentes que chez 50% des patients, il existe des effets secondaires si vous êtes infusé avec le sang de quelqu’un qui ne correspond pas exactement au votre. « 
Source: RT
Traduction: L’Echelle de Jacob

Comments

0 comments