À la demande du patriarche Kirill, Vladimir Poutine ordonne un cessez-le-feu pour le Noël orthodoxe

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné jeudi à ses forces d’appliquer un cessez-le-feu en Ukraine les 6 et 7 janvier à l’occasion du Noël orthodoxe, après une demande en ce sens du patriarche Kirill, a indiqué le Kremlin.

Une proposition que l’Ukraine s’était empressée de refuser : « C’est un piège cynique et un élément de propagande », a déclaré, ce jeudi sur Twitter, le conseiller présidentiel Mykhaïlo Podoliak. Les autorités ukrainiennes n’ont en revanche pas encore réagi à l’annonce de Vladimir Poutine.

« Compte tenu de l’appel de Sa Sainteté le patriarche Kirill, j’instruis le ministre russe de la Défense d’introduire un régime de cessez-le-feu sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine à partir de 12h00 le 6 janvier de cette année jusqu’à 24h00 le 7 janvier », a-t-il indiqué dans le communiqué du Kremlin.

Le président russe a en outre appelé les forces ukrainiennes à respecter cette trêve afin de donner la possibilité aux orthodoxes, confession majoritaire en Ukraine comme en Russie, « d’assister aux offices la veille de Noël, ainsi que le jour de la Nativité du Christ ».

Il s’agit du premier cessez-le-feu d’ampleur depuis le début de l’offensive russe en Ukraine en février.

* * *

La Russie se dit par ailleurs prête à dialoguer avec l’Ukraine si elle accepte « les nouvelles réalités territoriales »

La Russie est ouverte à un dialogue avec l’Ukraine à condition que celle-ci accepte les « nouvelles réalités territoriales » née de l’offensive russe, a affirmé jeudi le président Vladimir Poutine.

Lors d’une conversation téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdoğan, qui a appelé à une trêve en Ukraine, Vladimir Poutine a « répété que la Russie était ouverte à un dialogue sérieux – à condition que les autorités de Kiev se conforment aux exigences bien connues et exprimées à plusieurs reprises », selon un communiqué du Kremlin.

Source : rts.ch