in

A Paris, la police utilise la même technique que celle qui a tué George Floyd [VIDEO]

Dans le XXème arrondissement de Paris, le jeune Amara Touré a été immobilisé par la police avec un genou sur le cou. Une « technique d’interpellation » qui rappelle la manière dont a été tué George Floyd quatre jours auparavant par la police aux Etats-Unis.

Alors que la mort de George Floyd a, ces derniers jours, largement été visibilisée dans les médias et sur les réseaux sociaux et que dès mardi soir, à Paris dans le XXème arrondissement à Fougères, la police a interpellé le jeune Amara Touré ce jeudi 28 mai en utilisant le même procédé que celui qui a causé la mort de George Floyd.

Vidéo sous un autre angle :

4 jours seulement après l’assassinat d’un homme noir par les forces de l’ordre aux Etats-Unis et alors même que déferle une vague d’indignation générale tant sur les réseaux sociaux que sur place, où des révoltes éclatent chaque soir pour dénoncer la violence systémique de la police envers les personnes racisées et les classes populaires, la police française n’hésite pas à user des mêmes méthodes aussi choquantes soient-elles, par provocation ou simplement par habitude contre la population de certains arrondissements.

Aux Etats-Unis, la mort de George Floyd a provoqué la colère et l’indignation de milliers d’américains, qui, depuis quelques jours, descendent dans les rues de Minneapolis et Saint-Paul pour crier leur colère contre le racisme et la violence dont font fait constamment preuve les forces de l’ordre la police. Les faits, loin d’être isolés, rappellent de nombreuses arrestations de personnes afro-américaines similaires lors desquelles les victimes avaient été violentées, voire tuées par les policiers. Ces séries d’arrestations violentes avaient mené il y a quelques années à l’émergence du mouvement « black lives matter » aux Etats-Unis.

Source : revolutionpermanente