in

A Washington, un immense « Black Lives Matter » peint aux abords de la Maison-Blanche

A la demande de la municipalité, un collectif d’artistes urbains a peint ce vendredi matin sur l’une des artères menant à la Maison Blanche le slogan « Black Lives Matter » en lettres capitales, dénonçant les brutalités policières à l’encontre de la minorité noire.

La 16e rue rebaptisée « Black Lives Matter Plaza »

Cette initiative a pour but de « reprendre les rues, mais c’est aussi un peu une opération de communication », a commenté à l’AFP Rose Jaffe, l’une des artistes du collectif Mural DC.

« Il faudra continuer quand la peinture aura disparu », a-t-elle ajouté, demandant notamment que « la police rende des comptes ».

La maire démocrate de Washington D.C. a par ailleurs décidé de renommer la 16e rue « Black Lives Matter Plaza ». C’est sur cette avenue que se trouve l’église Saint John, cible des manifestants et devant laquelle Donald Trump s’est fait photographier, une Bible à la main, lundi 1er juin.