Alexandra Henrion-Caude est généticienne, spécialiste de l’ARN, et ancienne directrice de recherche à l’INSERM.

Dans cet extrait d’un entretien donné à Nexus en octobre 2020, elle aborde l’originalité du génome du coronavirus, qui pose question sur son origine naturelle ou artificielle, et elle estime que, sur le papier, ce génome était terrifiant.