Alexandra Henrion-Caude : « En théorie, le coronavirus aurait dû être bien plus létal »


Alexandra Henrion-Caude est généticienne, spécialiste de l’ARN, et ancienne directrice de recherche à l’INSERM.

Dans cet extrait d’un entretien donné à Nexus en octobre 2020, elle aborde l’originalité du génome du coronavirus, qui pose question sur son origine naturelle ou artificielle, et elle estime que, sur le papier, ce génome était terrifiant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Des experts veulent taxer « l’épargne Covid » réalisée par les Français lors de la crise

Coupe du monde au Qatar : au moins 6 500 morts depuis 10 ans parmi les travailleurs immigrés