La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé mercredi qu’entre 60 et 70% de la population allemande sera infectée par le nouveau coronavirus.

Des déclarations qui avaient déjà été rapportées par le journal allemand Bild mardi soir.

 “Nous devons comprendre que le virus est déjà là, et tant que nous n’avons pas d’immunité contre lui, tant qu’il n’y a ni vaccin ni traitement, la proportion de population infectée sera élevée”, a-t-elle déclaré. L’objectif à l’heure actuelle est donc de gagner du temps et de ralentir la propagation du virus grâce à la solidarité et à une bonne hygiène de vie.

Le ministre de la Santé, Jens Spahn, a confirmé l’analyse de la chancelière, en soulignant que 80% de toutes les personnes infectées passeraient à travers l’épidémie presque sans symptômes.

Lire aussi :

Décodage du film “Contagion”: programmation prédictive pandémique