Une Toulousaine est décédée des suites d’une thrombose survenue 14 jours après sa première injection au vaccin. Elle ne souffrait pas de problèmes de santé particuliers.

Ce lundi 29 mars, cette trentenaire est décédée à Toulouse des suites d’une thrombose, survenue dans les 14 jours après l’injection, a appris franceinfo mardi de sources hospitalières concordantes, confirmant une information d’Actu Toulouse.

Elle ne souffrait pas de problèmes de santé particuliers

Selon les sources de franceinfo, la trentenaire ne souffrait pas de problèmes de santé particuliers. Les complications sont apparues peu de temps après l’injection de sa première dose de vaccin. Elle s’était plainte de céphalées dans les jours suivant l’injection. Elle avait été hospitalisée au CHU Purpan et plongée dans le coma.

Après diverses observations d’effets secondaires chez des patients, la France avait finalement suspendu la vaccination avec AstraZeneca, le 15 mars dernier, pour quatre jours. À Nantes, le 18 mars, un étudiant de 24 ans a été trouvé mort chez lui, dix jours après avoir été vacciné avec une dose de vaccin AstraZeneca.