Auchan assume rester en Russie, en dépit de l’appel de Zelensky

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait demandé mercredi aux entreprises françaises de quitter la Russie, qualifiant « Renault, Auchan et Leroy Merlin » de « sponsors de la machine de guerre russe. »

« Partir de Russie serait inimaginable du point de vue humain », assure Yves Claude, PDG d’Auchan, dans une interview au Journal du dimanche, publiée samedi 26 mars. Mercredi, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a demandé aux entreprises françaises de quitter la Russie, qualifiant « Renault, Auchan et Leroy Merlin » de « sponsors de la machine de guerre russe. »

« Monsieur Zelensky est un homme très courageux que je respecte (…). Mais ces paroles sont injustes », estime le PDG d’Auchan. « Le plus important à nos yeux est de préserver nos collaborateurs et d’assurer notre mission première qui est de continuer à nourrir les populations dans ces deux pays », ajoute-t-il.

Biden déclare que le « boucher » Poutine « ne peut pas rester au pouvoir » et appelle à un changement de régime en Russie

La Turquie ne sanctionnera pas la Russie et continuera à importer son gaz naturel