in , ,

Belgique : un jeune homme retrouvé mort de faim dans une tente

Le corps sans vie d’un jeune homme de 19 ans a été retrouvé dans une tente en Flandre. Il était seul et serait mort de soif et de faim.

sans_titre_1_43

Belgique : un jeune homme retrouvé mort de faim dans une tente

Le corps sans vie d’un jeune homme de 19 ans a été retrouvé dans une tente en Flandre. Il était seul et serait mort de soif et de faim.

C’est une triste histoire qui fait beaucoup parler et réfléchir en Belgique ces dernières heures. Le corps d’un jeune homme de 19 ans a été retrouvé le week-end dernier dans une tente, à quelques kilomètres de Gand (Belgique). Il a été découvert par un passant. Les premières constatations montrent qu’il était mort depuis 48 heures. La police enquête sur la mort de ce jeune homme. Mais son corps ne présentait apparemment aucun signe de violence.

Selon Het Laatste Nieuws, Jordy Brouillard est mort de faim et de soif. Dépressif et seul. Il n’avait plus de contact avec ses parents.

« Un débat s’impose »

L’affaire a beaucoup ému en Flandre. Jordy avait publié récemment des messages sur Facebook, appelant à l’aide : «  Où sont tes amis si tu as besoin d’eux  ?». Selon un membre du centre d’aide à la jeunesse, des efforts ont été  faits pour suivre le garçon, mais il n’a jamais vraiment été accompagné. Il avait quitté le centre peu après ses 18 ans.

En Belgique, la question de la prise en charge de ce type de personne fait débat. « Il arrive souvent que les jeunes adultes qui sortent de l’aide à la jeunesse ne soient pas suffisamment armés pour affronter la société. Un débat s’impose », a analysé Peter Jan Bogaert, le porte-parole de l’agence flamande Jongerenwelzijn. Sa mère, âgée de 39 ans, a témoigné dans la presse belge affirmant que Jordy avait été placé depuis l’âge de 3 ans parce qu’elle avait des problèmes et que son père était décédé. « Il a lui-même choisi de finir ainsi, il n’a tout simplement pas accepté d’aide« , affirme-t-elle. Elle a également fait des démarches pour que son fils vienne habiter près de chez elle.

Saskia Van Nieuwenhove, journaliste à la « Gazet van Antwerpen » a enquêté sur le décès de Jordy, rapporte la RTBF : « Jordy n’était pas en mesure de s’assumer seul, il avait beaucoup de capacités mais n’était surement pas en mesure d’être indépendant ». Le jeune souffrait du syndrome d’Asperger et d’autres troubles qui ne lui permettaient pas de se débrouiller seul.

Pourquoi un jeune homme aussi fragile n’a-t-il pas été mieux pris en charge ? La question est posée jusqu’au parlement flamand. Le ministre flamand du « Bien-être » a réagi sur la VRT : « C’est absolument indispensable et nécessaire que des jeunes soient accompagnés plus longtemps, après leurs 18 ans. Il faut pouvoir suivre ces jeunes jusqu’à ce qu’ils aient 25 ans et c’est déjà le cas pour plus d’un millier de jeunes« .

Jordy Brouillard sera incinéré à Ninove jeudi prochain. Il n’y aura pas de funérailles. De nombreux hommages lui sont rendus sur Facebook.