Biden a déclaré avoir eu une conversation en 2021 avec l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl, pourtant ce dernier est décédé en 2017

Lors d’un événement de campagne lundi 5 février, le président américain a évoqué l’ex-chancelier allemand, mort en 2017, assurant avoir eu une conversation avec lui en 2021. Une méprise qui intervient au lendemain d’une autre bourde de Joe Biden, qui avait confondu Emmanuel Macron avec François Mitterand.

Joe Biden a évoqué lundi 5 février au soir, lors d’un événement de campagne, une conversation qu’il aurait eue en 2021 avec l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl, pourtant décédé en 2017.

C’est la deuxième fois en quelques jours qu’il fait une confusion impliquant un dirigeant étranger décédé, après avoir déjà évoqué dimanche un échange, supposément en 2021, avec l’ancien président français François Mitterrand.

Le président américain, qui participait à New York à une réunion de levée de fonds, a évoqué sa participation à un sommet du G7 en juin 2021 au Royaume-Uni, quelques mois après son investiture, et après l’assaut du Capitole par des partisans de l’ancien président Donald Trump.

« Helmut Kohl, l’Allemand, m’a regardé et m’a dit ‘Que diriez-vous, monsieur le président, si demain vous ouvriez le Times britannique pour y lire que 1.000 personnes avaient forcé la porte du parlement britannique et tué des gens, avec l’intention d’empêcher le Premier ministre de prendre ses fonctions?' » a déclaré Joe Biden, selon des propos retranscrits par les journalistes l’accompagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le député Meyer Habib engueule Manuel Bompard et embrasse Jordan Bardella lors de l’hommage national

Tucker Carlson

Tucker Carlson / Vladimir Poutine : L’interview traduite en intégralité