Biden déclare que le « boucher » Poutine « ne peut pas rester au pouvoir » et appelle à un changement de régime en Russie

Le président russe Vladimir Poutine « ne peut pas rester au pouvoir », a affirmé samedi Joe Biden lors d’un discours sur l’Ukraine au château royal de Varsovie.

« Nous aurons un avenir différent, un avenir plus brillant, ancré dans la démocratie et les principes, l’espoir et la lumière, la décence et la dignité, la liberté, des possibilités. Pour l’amour de Dieu, cet homme ne peut pas rester au pouvoir », a déclaré le président américain.

Mais cette déclaration a été nuancée quelques minutes plus tard par un responsable de la Maison Blanche, qui précise que le président n’a pas appelé à un « changement de régime ».

« Ce que le président voulait dire, c’est que Poutine ne peut pas être autorisé à exercer un pouvoir sur ses voisins ou sur la région. Il ne parlait pas du pouvoir de Poutine en Russie, ni d’un changement de régime », a dit le responsable.

« Ce n’est pas au président américain de décider qui est au pouvoir en Russie », a déclaré le porte-parole Dmitry Peskov à l’agence de presse Reuters. « Le président de la Russie est élu par les Russes », a-t-il déclaré.

Joe Biden qualifie Vladimir Poutine de «boucher» :

Biden a aussi qualifié samedi son homologue russe Vladimir Poutine de « boucher » lors d’une rencontre avec les réfugiés ukrainiens à Varsovie.

Interrogé sur « ce qu’il pensait de Vladimir Poutine, compte tenu de ce qu’il inflige à ces gens », M. Biden a répondu d’une phrase : « C’est un boucher », alors que la rencontre était transmise en direct par plusieurs chaînes de télévision depuis le stade national de Varsovie.