Le président américain Joe Biden a déclaré que son administration préparait une réponse sévère après que les agences de sécurité américaines ont signalé que la Russie avait tenté d’interférer dans les élections américaines de 2020 en faveur de son adversaire, Donald Trump.

Dans une interview accordée à la chaîne d’information ABC publiée mercredi, le présentateur George Stephanopoulos a demandé à Joe Biden s’il pensait que le président russe Vladimir Poutine était “un tueur” : “Mmm hmm, oui”, a répondu Joe Biden.

Il a ajouté qu’il avait déjà prévenu son homologue à Moscou que les États-Unis prendraient éventuellement des mesures s’ils trouvaient des preuves d’ingérence russe dans l’élection.

“Il en paiera le prix”, a déclaré Biden. “Nous avons eu une longue conversation, lui et moi… Je le connais relativement bien. Et la conversation a commencé, j’ai dit : ‘Je vous connais et vous me connaissez’. Si j’établis que cela s’est produit, alors soyez prêts.”

Interrogé sur la nature de ces conséquences, il a répondu : “Vous le verrez sous peu.”